Vonlenska, paroles et traductions des textes de Sigur Rós

Paroles et traduction de Með suð í eyrum við spilum endalaust, le cinquième album de Sigur Rós

13 Mars 2009 , Rédigé par Vonlenska Publié dans #Með suð í eyrum

Með suð í eyrum við spilum endalaust
(Avec un bourdonnement dans les oreilles nous jouons inlassablement)
SIGUR ROS


Sortie européenne : 23 juin 2008
(EMI)

Með suð í eyrum við spilum endalaust

TRACKLIST :

1. Gobbledigook  3:05
(Charabia)
2. Inní mér syngur vitleysingur
  4:05
(En moi chante un fou)
3. Góðan daginn  5:15
(Bonjour)
4. Við spilum endalaust
  3:33
(Nous jouons inlassablement)
5. Festival (vonlenska
9:24
(Festival)
6. Með Suð í eyrum  4:56
(Avec un bourdonnement dans les oreilles)
7. Ára Bátur
  8:57
(Barque)
8. Illgresi  4:13
(Mauvaise Herbe)
9. Fljótavík
  3:49
(Un lieu en Islande)
10. Straumnes
(instrumentale) 2:01
(Un lieu en Islande, une montagne près de Fljótavík)
11. All Alright
  6:21
(Tout va bien)



Le cinquième album de
Sigur Rós, Með suð í eyrum við spilum endalaust (Avec un bourdonnement dans les oreilles nous jouons inlassablement), sortira dans le 23 juin 2008. La première piste de l'album, intitulé "Gobbledigook" est disponible en téléchargement gratuit via www.sigurros.com. La vidéo de la chanson réalisée par Arni&Kinsky est également sur le site. Arni&Kinsky ont déjà réalisé pour le groupe les clips de Viðrar Vel Til Loftárása en 2001, de Glósóli en 2005 (qui a remporté le prix de meilleur clip de rock au creative & design awards à Londres) et de Hoppípolla en 2006.

Une pré-vente pour l'album débutera sur
www.sigurros.com le 02 juin. Une édition de luxe de l'album qui sortira plus tard dans l'année - avec un "making of…", un livre, un film et plus - sera également disponible en pré-commande sur le site Web du groupe à partir du 02 juin. Un streaming de Með suð í eyrum... sera en écoute sur SigurRos.com le 09 juin.

Með Suð í Eyrum... a été co-produit avec le célèbre producteur Flood, et enregistré à New York (au Sear Sound Studios), Londres (à Assault and Battery Studios et Abbey Road), Reykjavik (à Álafoss, le studio du groupe, ainsi que dans une église à Reykjavík), et La Havane, Cuba.
Með Suð í Eyrum... est le premier album du groupe à avoir été enregistré en partie hors de Islande.
C'est aussi le premier album sur lequel Jónsi chante en anglais sur un morceau (les autres sont chantées en islandais et un en vonlenska).

Inspiré par le sentiment de liberté que leur ont procuré les performances acoustiques filmées pendant  le tournage de Heima, Sigur Rós a décidé d'adopter une approche souple dans l'écriture et la création de album. Le matériel pour l'album a été écrit, enregistré et mixé entièrement en 2008 et sort juste un mois après son achèvement. L'album brille d'une parfaite imperfection d'enregistrement live, on entend le son des doigts jouant sur les cordes des guitares, et un son cru que l'on ne trouvait pas sur les précédents albums de Sigur Rós, l'album va vers quelque chose de beaucoup plus touchant. Le disque contient également certains des plus joyeux morceaux enregistrés par le groupe.

Le titre d'ouverture "Gobbledigook" donne le ton pour Með Suð í Eyrum... avec ses guitares acoustiques dynamiques, ses voix taquines, ses changements de rythmes, son tourbillon de percussions, tandis que "Inní mér syngur vitleysingur" ("En moi un chante un fou") apparaît comme l'une des chansons les plus anthemiques que Sigur Rós a jamais écrite. "Festival" est épique dans son exaltation et sa portée, "Illgresi" (Mauvaise Herbe) propose une des meilleures performances vocales de Jónsi accompagné d'une guitare acoustique, et "Ára Bátur" est la plus grande entreprise musicale du groupe, puisqu'elle a été enregistrée en live avec le London Sinfonietta et l'Oratoire Boy's Choir de Londres, un total de 90 personnes jouant en même temps. Le groupe a également utilisé les talents du quatuor à cordes Amiina, ainsi qu'un groupe de cinq cuivres sur certains titres, en plus d'introduire le Mellotron dans leur écriture / processus d'enregistrement pour la première fois sur cet album, ce qui est particulièrement mis en évidence sur la plus douce des chansons du disque, "Fljótavík".

L'esprit de Með Suð í Eyrum... est parfaitement capturé par l'artwork de l'album, réalisé par le célèbre artiste en arts visuels
Ryan McGinley. McGinley a rencontré pour la première fois le groupe quand il a photographié Jónsi il ya six ans.
La couverture de l'album est tirée d'un dépliant pour la plus récente exposition de McGinley, "I Know Where the Summer Goes" qui a trouvé son chemin dans la boîte de réception de Jónsi alors que le groupe était en train de décider de la meilleure façon de représenter visuellement leurs nouvelles chansons. Le résultat est une parfaite synergie entre la musique et le visuel.


Source :
www.sigurros.com/

Commenter cet article

Vinc2 13/06/2012 17:38


Pour moi, cet album est tout à fait en dessous du reste de leur discographie. Ca a été une énorme déception à sa sortie, vécue comme une trahison ! Heureusement, les (inespérées) retrouvailles
ont eu lieu avec Valtari ... Le groupe avoue s'être lassé de cette pop festive, banale et accessible, et c'est tant mieux !

Delet' 29/03/2012 18:26


Excusez moi, ce n'était pas du tout dit dans un ton offensant, j'étais juste étonné de voir que depuis le message de notre ami au dessus datant de 2009, il n'y a pas eu de traduction des paroles
de Gobbledigook. Cela veut donc dire que ce morceau est chanté en vonlenska et qu'il n'y a évidemment pas de traduction ? Et que la traduction proposé l'amie islandaise était simplement pour le
titre (charabia) ?


Je m'excuse encore si la tournure de ma question vous a vexé...

Vonlenska 29/03/2012 20:34



C'est moi qui suis désolée, je n'ai regardé que ton message, j'avais oublié la discussion d'avant, c'est pour ça que j'ai changé ma réponse après avoir relu les commentaires (je pensais avoir
fait assez vite, mais apparemment non ).


Pas de soucis donc .

(J'aurai un peu de temps à consacrer aux traductions en juin, je me pencherai sur la question, merci pour ton message, je l'ai bien reçu)



Delet' 28/03/2012 23:06


Et donc... la traduction de Gobbledigook ???

Vonlenska 29/03/2012 18:13



Comme tu le vois, pas de nouvelles.



daniel coppo 11/11/2011 09:52



Je me suis fait un petit pelerinage sigur ros en islande en essayant de visiter un max de sites qu'on pouvait voir dans Heima... écouter sigur ros dans ces paysages, c'est à pleurer. Fljotavik et
Straumnes sont dans le hornstrandir à l'extrême nord ouest, c'est difficile d'acces, mais le 21 juin à minuit c'est à couper le souffle :*



Olivier 26/11/2009 17:33


Bonjour,
Juste pour dire que j'ai une traduction "fait maison" d'une amie islandaise de Gobbledigook.
Où dois-je m'adresser pour la faire partager à tout le monde ?
A bientôt, Olivier.


Vonlenska 27/11/2009 22:35


Ca tombe vraiment bien, je n'ai toujours pas eu le temps de la faire (et fait par une islandaise c'est encore mieux), l'idéal serait de me l'envoyer via le lien "me contacter" en bas de la page en me donnant bien le nom de ton amie pour que je puisse le mettre sur la
traduction :) .
(Edit : Et si elle en fait d'autres et qu'elle accepte que je les publie sur le site, n'hésite pas  )